dimanche 8 janvier 2012

La "Déchristianisation"

Démolition de l'église Saint-Barthélémy sur l'île de la Cité à Paris en 1791 / Auteur : Pierre-Antoine Demachy en 1791 (via)
Allégorie de la Révolution et portrait en médaillon de Jean-Jacques Rousseau / Auteur : Inconnu (via)
Procession de la déesse Raison / Auteur : Étienne Béricourt (via)
Temple de la Raison à Strasbourg en 1793 / Auteur : Inconnu (via)
Décor champêtre réalisé pour le temple de la Raison établi à Saint-Maurice de Lille / Auteur : François Verly (via)
La fête de la Raison dans Notre-Dame de Paris le 10 novembre 1793 / Charles-Louis Müller en 187 (via)
Décor intérieur du temple de la Raison établi à Saint-Maurice de Lille avec la statue de la Liberté / Auteur : François Verly (via)
Temple de la Raison et de la Philosophie ~ Liberté, Égalité, Fraternité ~ Ivry (via)
Fête de la Raison / Légende : Le Décadi 20 Brumaire de l'an 2° de la République Française une et indivisible. La Fête de la Raison a été célébrée dans la ci-devant Église de Notre Dame (via)

Assemblée de Théophilanthropes / Auteur : Inconnu (via)

The Zenith of French Glory ~ The Pinnacle of Liberty / Légende : Religion, Justice,  Loyauté et les monstres ignorants, Adieu ! / Auteur : Caricature anglaise de  James Gillray en février 1793 (via)

La violation des caveaux des rois dans la basilique Saint-Denis, en Octobre 1793 / Auteur : Hubert Robert (via)

Pillage d'une église pendant la Révolution française en 1793 / Auteur : Victor-Henri Juglar en 1885 (via)

Décret de la Convention Nationale ~ Du treize février 1793 mil sept cent quatre-vingt-treize, l'an second de la République Française ~ Qui met à la disposition du Ministère de la Guerre le Couvent de Ste Cécile de Grenoble / La Convention Nationale, après avoir entendu la lecture d'une lettre du Ministre de la Guerre convertie en motion par un de ses membres, met à la disposition du Ministre de la Guerre, le Couvent Ste cécile de Grenoble pour y établir un atelier de confection d'effets nécessaires aux troupes (via)
Désaffection d'une église / Auteur : François Louis Swebach-Desfontaines (via)

Bulletin des Lois ~ Loi relative à la célébration des Décadis ~ Du 16 fructidor, an 6 de la République Française (via)

Bonus Musical*

 «L'inutilité des prêtres» est une chanson écrite en 1793 par le Citoyen Piis.

                                                                   
                                          

6 commentaires:

  1. site intéressant qui fournit de nombreux documents.

    RépondreSupprimer
  2. ce sont les prémisses du bolchévisme stalino-léniniste n'est-ce pas ? qui revient avec les Mélan-Chunnites actuels

    RépondreSupprimer
  3. La Révolution française me dégoute. Ein Elsässer

    RépondreSupprimer
  4. Je répond simplement à l'anonyme numéro 2 qui semble avoir confondu scabreusement plateforme de documents et bac à sable politique.

    RépondreSupprimer
  5. Les commentaires d'"Anonyme" sont désespérants d'inculture.
    La déchristianisation a été un mouvement populaire,voulant remplacer la religion, complice de l'absolutisme tyrannique, par la Raison.
    La Convention, alors dominée par la Montagne (genres Mélenchon), ne pouvait se couper du mouvement populaire, les sans-culottes,mais cherchait à les encadrer, à les freiner, car leurs excès pouvaient entraîner d'autres parties du peuple vers la contre-révolution. C'est réussi, plus de 200 ans après !

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Leflamand,

    La déchristianisation n'a pas été commandité par les pouvoirs révolutionnaires, c'est vrai; et n'a pas été un mouvement de très grande ampleur, même si il a touché bon nombre de régions françaises.

    Certains à la Convention ont vue dans ces actes comme une tentative de contre-révolution. D'ailleurs, le 16 Frimaire (6 décembre 1793) une motion a été voté et qui prescrit "toutes violences et toutes mesures contraires à la religion".

    Ce sont des formes diverses et variées, qui caractérisent ce que l'on appelle communément la déchristianisation (Qui n'a été employé qu'en 1840 par l'évêque Dupanloup). Elle n'a pas été qu'un mouvement populaire, cf Joseph Fouché.

    Je vous renvoie au terme "Déchristianisation" du Dictionnaire Historique de la Révolution Française" d'Albert Soboul. :)

    RépondreSupprimer

Bonjour, tout commentaire non constructif, agissant dans un caractère partisan sera supprimé. Ce blog n'est pas un théâtre pour rejouer des querelles vaines.